– Métiers

Les ateliers de 1884

La présence dans le village de commerces actifs était prévue dès la première conception du Borgo: leur réalisation visait à valoriser l’artisanat traditionnel de qualité, dont la survie se sentait menacée par le processus d’industrialisation.

À l’inauguration du Borgo se trouvaient les ateliers du forgeron, du potier, du menuisier, du tisserand, de l’apothicaire, de la taverne, du maréchal-ferrant, de la mercerie, de la revente de fruits et légumes ainsi qu’une salle pour la vente de reproduction d’antiquités.

Sur proposition d’Alfredo D’Andrade, ils ont été distingués entre les magasins «accessibles et actifs», «accessibles et simulés» et «fermés décoratifs»; pour imiter la vie d’un véritable village médiéval, les magasins devaient avoir du personnel en costumes du XVe siècle (ainsi que des gardiens) et produire ou revendre des objets comme souvenirs pour les visiteurs de l’exposition.

Les boutiques «actives» étaient confiées à des artisans de valeur, même extérieurs à la région, qui restaient dans le Borgo même au-delà de la durée de l’Exposition, lorsque la Municipalité a acheté le site et l’a maintenu en activité. Parmi les noms les plus importants figurent ceux des potiers Issel (de Gênes) et Farina (de Faenza), les menuisiers turinois Bosco et Arboletti, le forgeron Guaita da Trino Vercellese, le chaudronnier Bianco.
Aujourd’hui, il y a les magasins de forgeron et d’imprimerie, ainsi qu’une boutique de souvenirs.

Les magasins aujourd’hui

Certaines boutiques, héritières de la première tradition des Borgo, subsistent encore aujourd’hui : le forgeron et le papetier fabriquent des artefacts selon des techniques artisanales et transmettent aux nouvelles générations d’anciennes méthodes de transformation, perpétuant l’esprit de préservation des savoirs traditionnels qui D’Andrade voulait à la base du Borgo.

La Bottega del ferro battuto (l’atelier de ferronnerie ) est celui qui a le mieux conservé sa destination d’origine au fil du temps. Les pièces du rez-de-chaussée donnant sur le portique de la Casa di Bussoleno et l’arrière de la remise du maréchal-ferrant sont utilisées à cet usage depuis le début des années 1900.

Pendant toutes ces années, il y a eu peu de changements de main d’artisan à artisan : du premier forgeron Giuseppe Guaita (c’est le lustre de la baronnie Antisala della Rocca) à l’actuel Mastro Corradin, ils ont continué l’activité selon la tradition artisan de la boutique.

Du travail patient de Mastro Corradin ressortent les rampes d’escalier, les lanternes et l’éclairage en général, les lits, les accessoires d’ameublement et, en plus, la restauration des portes et des rampes. En plus de quelques objets d’artisanat d’art et d’autres articles de service au touriste, la boutique abrite des lampadaires, des candélabres, des outils de cheminée en fer forgé, ainsi que des répliques d’épées et d’armures médiévales, recherchées par les collectionneurs et les praticiens de l’escrime historique.

Dans le cadre de l’enseignement du Borgo, la boutique organise des ateliers pour les écoles dans lesquels les techniques artisanales utilisées quotidiennement dans la boutique sont démontrées.

Mastro Corradin

 + 39 011 6699170

mail@bottegadelferro.it

bottegadelferro.it

 

La Stamperia del Borgo est basée dans la Casa d’Alba du Borgo depuis plus de 30 ans. On y produit des estampes artistiques obtenues à partir de plaques gravées avec des techniques anciennes : burin, eau-forte, aquatinte, manière noire. Vous pouvez trouver, soigneusement sélectionnés et rassemblés, des estampes originales anciennes de 1700 au XXe siècle jusqu’aux reproductions les plus récentes représentant des plantes et des vues de la ville, souvent publiées par la même Stamperia.

Nous réalisons des travaux de coloration, de restauration et de conservation d’estampes, de toiles et de cadres, nous créons des cadres sur mesure.

On y trouve des éditions de valeur, des publications des musées de la ville et de la région, des livres touristiques et des objets d’artisanat. La Stamperia del Borgo a également été l’éditeur de publications consacrées au Borgo Medievale.

Parmi les plumes, les encres et les encriers, les matériaux papier sont remarquables : éditions anciennes de cartes postales, de cartes de vœux et de papier à lettres.

Dans le cadre de l’enseignement du Borgo, Mastro Cerrato organise périodiquement des ateliers de gravure et des approches des techniques d’impression.

Mastro Cerrato

+39 011 6692929

victorcerratosnc@gmail.com

COOKIE E PRIVACY POLICYACCESSIBILITÀCREDITS

BORGO MEDIEVALE – Viale Virgilio, 107 (Parco del Valentino) 10126 Torino
+39 01101167101+39 01101167102
borgomedievale@comune.torino.it

Back to top